My Twilight RPG


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Journée sans pluie... [Sora]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Journée sans pluie... [Sora]   Ven 20 Mar - 1:18

La journée était grisâtre, le ciel couvert d’épais nuages et une brisse assez forte soufflait. Mais, étrangement, il ne pleuvait pas ni ne pleuvrait cette journée-là, d’après Alice. Voulant à tout prix profiter de cette rare occasion, j’avais decidé de sortir. Mais personne n’était dispose à m’accompagner : mes tantes Alice et Rose étaient parties magasiner, Emmett et Jasper refusaient de délaisser leur partie de lutte Greco-romaine, Esmé s’occupait de son jardin, papa et maman avaient disparu depuis quelques heures – je ne sais trop où, mais j’ai l’intuition de ne pas vouloir savoir -, Carlisle travaillait et je n’avais pas vu Jake depuis quelques jours, curieusement. J’étais donc partie seule, vêtu d’un jean qui m’allait à merveille et d’un coup-vent par dessus mon chandail de designer. Faute d’activité intéressante, j’avais opté pour une tranquille balade dans le Olympic National Park. L’endroit était presque désert ; quelque couples se promenant main dans la main, un peintre plutôt doué qui peingnait la forêt et un joueur de flûte. Alors que je marchais sans but précis entre les arbres, les animaux s’enfuyaient instinctivement à mon approche. Je souris légèrement. Je n’étais pas venue chasser.

Je continuai lentement ma progression à travers la forêt, savourant la sensation du vent dans mes cheveux et sur ma peau pâle, le doux piaillement de quelques oiseaux au loin. Je pouvais entendre le rire de gens heureux à plusieurs mètres de moi. Je ne pus m’empêcher de les envier quelque peu. Mais bon, en vivant dans une maison people de quatre couples amoureux, il était normal de vouloir moi aussi quelqu’un avec qui vivre mon ‘heureux pour toujours’ – et c’est le cas de le dire.

Mes pieds m’ammenèrent finalement à une petite éclaircie entre les arbres. Le Soleil commençait à vaguement percer à travers les nuages. Je souris en sentant ses chauds rayons sur ma peau, qui commença aussitôt à scintiller subtilement, bien que moins qu’un vrai vampire. Puis, un bruit de respiration s’approchant lentement m’alarma.

S’était sans aucun doute un humain… Mais un humain avec une odeur étrange. Il portait avec lui une odeur très semblable à la mienne, comme s’il avait été en contact prolongé avec un autre hybride. Je fronçai les sourcis.

Tentant de m’éloigner à une vitesse surnaturelle, je marchai sur une branche qui craqua sèchement. L’humain poussa une petite exclamation de surprise. Trop tard maintenant pour me retirer. D’après les respirations réguliaires et de plus en plus fortes, l’humain ne devait maintenant être qu’à quelques secondes de m’appercevoir.

Je me retournai, anxieuse d’être seule face à l’humain. Et si j’oubliais de me controller ? Ma famille serait tellement déçue de moi… Heureusement que l’odeur qui était mélangée à la sienne le rendait moins appétissant. Avec un soupire, je vis la silhouette d’une femme menue se découper dans l’ombre appaisante des arbres, oubliant le soleil qui faisait toujours briller mon visage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée sans pluie... [Sora]   Sam 21 Mar - 18:53

Encore une journée bien sombre… En plus, il y avait un peu de vent. Vraiment, la vie ici était un véritable enfer ! Où était passé le soleil ? Pas une grosse canicule ni quoi que ce soit d’approchant mais juste un peu de lumière ! C’était trop demandé dans ce trou pourri ? Il y avait de quoi devenir dépressif à vivre ici. D’ailleurs, Sora était étonnée qu’il n’y ait pas plus de tentatives de suicide ou de personnes dépressives autour d’elle. Le soleil était bon pour le moral. Quand le temps était aussi triste, il avait été prouvé qu’il y avait plus de dépression que par temps de soleil. Bon, elle ne connaissait pas suffisamment de monde pour savoir s’il y avait vraiment peu de personnes dépressives ici. Peut-être était-ce vraiment le cas ? Aucune idée. En plus, depuis son arrivée ici rien n’avait changé dans son humeur à elle. Si, elle était peut-être plus joyeuse ! Mais cela venait plus du fait qu’elle avait retrouvé ses amis que de son déménagement. D’ailleurs, sa cousine déprimée vraiment, elle, contrairement à Sora.

Et qu’est-ce qui lui avait pris d’aller se promener par ce temps ? Elle avait toujours aimé marcher. Mais si elle devait attendre les beaux jours pour cela, elle risquait d’attendre encore bien longtemps alors, vêtue le plus chaudement possible avec ce qu’elle avait trouvé dans l’armoire, elle était sortie faire un tour. Elle portait donc un de ses rares jeans noir avec un pull rayé rose pale et noir caché sous une petite veste noire et de simples converses noires. Ses cheveux étaient attachés en une sorte de chignon fait en deux secondes dans le seul but de ne pas les avoir dans les yeux constamment. Et on ne pouvait pas vraiment dire qu’elle avait bien chaud ! Il allait falloir que la jeune fille aille faire les magasins si elle tenait à passer le prochain hiver au chaud ! Ses vêtements achetés dans le sud où elle vivait avant n’étaient pas les mieux adaptés au climat.

Elle avait vécu les deux dernières années dans le sud du pays avec sa tante et la fille de celle-ci. Sa mère était morte et elles étaient aujourd’hui sa seule famille. Puis, sa tante avait été mutée ici et elles avaient déménagé. Sora ne le regrettait pas. Ses amis avaient également emménagé ici peu après elle. Elle retrouvait petit à petit sa vie avant la disparition de sa mère. Par contre, sa cousine allait de moins en moins bien. Sora avait bien essayé de la faire sortir, de lui faire rencontrer du monde mais ne connaissant elle-même pas les lieux, cela n’avait pas aidé du tout… Elle ne savait plus vraiment quoi faire.

Elle venait de passer la matinée avec ses amis et les avait quittés pour aller se promener un peu. Eux, étaient occupés donc ils ne l’avaient pas accompagnée. Cela ne la dérangeait pas. Elle aimait bien avoir un peu de temps rien qu’à elle. Elle pouvait se laisser aller à ses réflexions du moment. Là, c’était le livre qu’elle venait de commencer. Cantique Sanglante d’Anne Rice. Le neuvième tome des Chroniques de vampires. Depuis que cette série et celle de la Saga des sorcières n’en faisait plus qu’une, elle avait retrouvé les histoires intéressantes. Là, il y avait sa sorcière préférée, Mona Mayfair et Lestat, ce vampire qu’elle adorait tant. Voir les deux réunis l’avait rendu folle de joie ! Enfin, si seulement Lestat ne s’intéressait pas à Rowan…

Puis, elle remarqua une fillette incroyablement belle. La fillette était seule et se promenait. Sora remarqua tout de suite qu’elle n’était pas humaine. Elle ressemblait à Haru et à ses frère et sœur. Pas humaine mais pas vampire non plus. Une hybride ! Qu’allait dit Lia déjà ? Ah oui ! Il y avait ici d’autres vampires végétariens. Ils avaient une hybride avec eux. Et si c’était elle ? Mais elle ne se souvenait pas du nom de famille de ce clan alors impossible de savoir… Sora s’approcha d’elle. Elle était intriguée par cette enfant. Elle voulait voir si c’était vraiment la fillette dont son amie lui avait parlé. Visiblement, elle l’avait effrayée et la petite tentait de partir. Sora parla alors sans réfléchir.


- Attend ! Ne pars pas ! Tu es aussi à moitié humaine et à moitié vampire, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée sans pluie... [Sora]   Sam 21 Mar - 23:00

Lorsque la femme put enfin distinger mes traits, son visage afficha une expression étrange, un mélange de surprise, d’intérrogation, de compréhension… Je fis un pas en arrière, tournant à moitié le dos à l’humaine.

- Attend ! Ne pars pas ! Tu es aussi à moitié humaine et à moitié vampire, non ?

Surprise, j’haussai les sourcis en pivotant à nouveau sur mes talons pour lui faire face. Je la dévisageai ouvertement pendant un instant. Elle n’était pas tellement plus grande que moi, avec des courbes douces et des proportions et un doux visage plus qu’acceptables pour une humaine. Elle ressemblait à n’importe quelle jeune femme que j’avais croisée pendant mes innombrables séances de shopping. Mais, elle était apparemment au courant de notre secret. Mais comment ? Comment savait-elle ?

Reprenant contenance, je fronçai les sourcis en fixant mon regard au sien, une flamme d’interrogation vibrant dans mes yeux bruns. Je mordis inconsciemment ma lèvre inférieure alors que je tentais de comprendre. Pendant quelques secondes, mon esprit s’égara à se demander si beaucoup d’autres humains étaient aussi dans le secret.

Je repris conscience de la présence de la femme qui se dandinait doucement d’une jambe à l’autre, probablement sans y penser, de la même façon que mon grand-père Charlie lorsqu’il avait à se tenir debout plus de quelques instants. Lentement, je hochai affirmativement la tête, sortant de mon immobilité surnaturelle.


-Que… Qui ? Comment ?... Comment êtes-vous au courant ? balbutiai-je.

Un lourd silence s’installa un moment alors que je fixais de nouveau mon interlocutrice, avant de prendre compte de combien impolie j’étais envers elle. M’avançant de deux pas, je tendis une main hésitante dans sa direction.


-Je suis Renesmée Cullen, fis-je d’une petite voix chantante.

J’attendis un long moment une quelconque réaction de sa part. Puis, cela me frappa : si elle était au courant pour les demi-vampires, quelqu’un devait les avoir informés… Or, personne dans les alentours à part ma famille et les loups n’était au courant de mon existence, mis à parts quelques vampires qui traînaient dans le coin. Et aucun de ces groupes n’aurait révélé le secret de notre monde surnaturel à une simple humaine… Peut-être alors y avait-il d’autres hybrides dans la région et dont on ignorait l’existence ? Je sentis une bouffée d’excitation monter en moi. Certes, j’étais régulièrement en contact avec d’autres comme moi, mais l’idée de davantage de demi-vampires avec qui parler et passer du temps me réjouissait. Mes lèvres rosées s’étirèrent en un sourire joyeux.


-Je sens que vous pourrez m’en apprendre d’avantage sur les habitants surnaturels des environs, souris-je.


(C'est court, je sais, disowlée >< )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée sans pluie... [Sora]   Dim 22 Mar - 0:09

[Ah bon ? Je fais rarement plus long >.<]

Sora ne réalisa qu’au dernier moment qu’elle aurait dû tenir sa langue et ne pas aborder la fillette. Lia ne lui avait-elle pas dit que si elle restait discrète tout irait bien pour elle ? Sora avait une peur monstrueuse des Volturi depuis qu’elle avait appris leur existence. On lui avait dit qu’elle ne devait pas savoir. Personne ne devait savoir qu’elle connaissait les vampires. Sinon, on la tuerait. En même temps, elle n’avait jamais demandé à savoir ! C’était si injuste et si effrayant. Mais elle ne regretta pas de connaître ce secret. Sans ça, elle ne serait jamais devenue aussi proche de Haru et sa famille. Elle n’avait aucun regret. Juste de la peur. Peur pour elle et pour ses amis. Que leur arriveraient-ils si tout venait à être découvert ? Sora n’aurait pas dû parler à cette fillette ! Elle en était convaincue.

Que pouvait-elle répondre à cette enfant maintenant ? Elle ne pouvait pas parler de ses amis. Elle n’en avait pas le droit. Elle l’avait surprise et sa question était tout à fait normale. Mais Sora ne savait que répondre. Ses sourcils étaient froncés et elle se mordait les lèvres en signe d’intense réflexion. Elle ne voulait pas prendre le risque de dénoncer ses amis pourtant il fallait qu’elle réponde quelque chose. Mais était-ce vraiment risqué de parler avec cette enfant ? Elle était hybride. Pour Sora, et cela ne reflétait sans doute pas la réalité, les hybrides étant à moitié humains ne devaient pas être véritablement dangereux pour les humains. Elle s’imaginait que tous étaient végétariens et bons avec les humains. La fillette ne devait donc pas être dangereuse, non ? Mais elle était si jeune ! Elle ne devait pas vivre seule, non ? Cela aurait été bien horrible pour elle. Si c’était le cas, Sora ne pouvait pas non plus la laisser seule. En plus, si les hybrides grandissaient vraiment aussi vite qu’on lui avait dit, quel âge pouvait-elle véritablement avoir ? Quelques années. Mais Sora imaginait plus d’autres vampires auprès d’elle. Que feraient ces vampires si la fillette leur rapportait tout ? Là encore, angoisse. Ils pouvaient très bien être comme Lia et être végétariens et donc Sora ne risquerait rien mais cela pouvait également ne pas être le cas. Enfin, maintenant il était trop tard et elle devait dire quelque chose et briser ce silence pesant.


- Euh… Mes amis sont… comme toi…

C’était vague sans trop l’être. La fillette devait avoir compris qu’elle connaissait d’autres hybrides. Peut-être avait-elle également compris l’embarras de l’adolescente en face d’elle ? Sora fut rassurer de voir la main qu’elle lui tendait. Pas dangereuse. Ou alors c’est un gros piège. Stop à la paranoïa ! Elle tendit alors sa main et serra celle de la fillette. La même sensation que la main de Haru. Puis son nom. « Cullen », ça lui disait bien quelque chose. N’était-ce pas la famille que Lia voulait rencontrer ? Cette famille de végétariens ayant un hybride avec eux ? Kiyomi n’en avait-elle pas parlé également ? Pourquoi sa mémoire humaine était-elle aussi mauvaise ? C’était horrible ! Mais elle était à peu près sûre que c’était bien ça !

Par la même occasion, elle se rappela ne pas s’être présentée. Ça lui était complètement sorti de la tête avec toutes ses émotions ! Sora avait oublié les choses les plus élémentaires quand on aborde quelqu’un. En même temps, elle avait eu tellement peur que dire son nom était la dernière chose à laquelle elle avait pensé ! En plus, cela aurait été si stupide si la fillette avait représenté un véritable danger. Sora venait d’écarter cette probabilité de son esprit.


- Sora Shikibu,dit-elle en insistant sur le « o ». Tu as un bien joli nom^^

Sora ne connaissait pas très bien les prénoms anglo-saxon alors elle ne remarqua à quel point celui de Renesmée était particulier. Elle avait juste aimé la sonorité. Elle, en général, on l’appelait « Sara » et elle détestait ça ! Sarah était un prénom arabe et non japonais. Il faut croire que mettre un « o » à la place du « a » était trop compliqué. Enfin bref, une autre question surprenante venait de lui être posée. Que voulait-elle savoir exactement ? Qui était précisément les autres hybrides que Sora connaissait ? Elle ne savait pas exactement quoi répondre.

- Que veux-tu savoir exactement ? Je ne suis pas ici depuis très longtemps alors e ne suis pas sûre de pouvoir vraiment t’être utile^^’
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée sans pluie... [Sora]   Dim 22 Mar - 18:40

“ Euh… Mes amis sont… comme toi…”

Mon visage entier s’éclaira, un sourire immense fendant mon visage. Je me mis à sauter sur place dans un geste style tante Alice, mais me forçai à m’arrêter. Après tout, l’humaine n’avait rien fait pour être traumatisée, non ? Cette dernière s’avançait maintenant et serra ma main brûlante, semblant y retrouver une sensation à laquelle elle était habituée.

“Sora Shikibu. Tu as un bien joli nom”

Elle accentua le « O » d’une drôle de façon et je réprimai habilement un petit rire.


-Ravie de te rencontrer Sora, souris-je poliment en mettant à mon tour l’accent sur le « O ». Merci, mon nom est en fait composé de celui de mes deux grand-mères, Renée et Esmé, expliquais-je.

La femme semblait quelque peu perdue dans ses pensées et prit un moment à parler de nouveau. J’attendis donc patiemment.

“ Que veux-tu savoir exactement ? Je ne suis pas ici depuis très longtemps alors je ne suis pas sûre de pouvoir vraiment t’être utile” dit-elle finalement.

Je me remis immédiatement à sauter sur place, sans vraiment arriver à m’arrêter cette fois.


-Tu… As dit… Que tu connais d’autres hybrides… non ? demandai-je, ma voie saccadée par mes bonds répétés. Il y a donc… d’autres… êtres… comme… moi dans… les… en…virons ?!

Mes bonds s’étaient accélérés alors que grandissait mon excitation; je bondissais maintenant de haut en bas presque trop vite pour que l’œil humain puisse apercevoir mon mouvement. J’arrivai finalement à me maîtriser et pris place dans l’herbe verte, les jambes croisées et les coudes sur les genoux.

-Raconte-moi tout sur eux ! Si j’avais su qu’il y en avait d’autres dans les environs… Je veux dire, ce n’est pas comme si je n’en avais jamais rencontré avant mais… Oh… Ils sont végétariens ? Consomment-il de la nourriture humaine… Ou du sang ? Les deux peut-être ? Est-ce qu’ils sont venimeux ? De quoi ont-ils l’air? m’enquis-je, l’excitation claire dans ma voix. Tucroisqu’ilsvoudraientbienmerencontrer? Jesuissûrequemamanvoudra! débitai-je dans un souffle en lui offrant mon expression angélique à laquelle les adultes résistaient rarement, faisant ressortir ma lèvre inférieure et ouvrant de grands yeux tristes.

Il me sembla attendre une éternité avant que son cerveau humain assimile toute cette information et lui permette de réagir. Je faillis même sortir le petit miroir que j’avais glissé dans ma poche pour voir si j’avais changé entre temps
.


(Ouahh, jcrois que le sucre le matin, ça mfait pas ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée sans pluie... [Sora]   Mer 25 Mar - 16:25

Sora se demanda si elle avait bien fait d’insister sur le « o » de son nom. Renesmée venait de le faire. Bon, au moins elle ne l’appelait pas « Sara » donc ça allait. C’est toujours énervant d’avoir quelqu’un qui déforme votre nom, surtout quand ce n’est pas si compliqué que ça ! Elle se serait appelé Murasaki, ou un truc long et typiquement japonais, elle aurait compris qu’on ne le retienne pas mais là, c’était vraiment simple, non ? Enfin, vu que la fillette le disait comme il faut, pas besoin de tergiverser une heure là-dessus !

Sora aima encore plus le prénom de la fillette en entendant d’où il venait. Elle savait que beaucoup de gens donnaient à leurs enfants le nom des grands-parents mais rarement de cette façon. C’était sans doute la première fois qu’elle rencontrait une personne dont les deux prénoms avaient été fusionnés pour n’en former plus qu’un ! Esmé était également un joli prénom en lui-même. Elle aimait moins Renée par contre. Trop courant. Sora préférait les noms un peu moins fréquents même si elle avait parfois du mal à les retenir.

Puis Renesmée précisa sa demande. Elle voulait donc en savoir plus sur Haru et les autres. Oui, ça semblait logique ! En plus, ne lui avait-on pas dit que les hybrides étaient rares ? Si rares que ses amis n’en avaient jamais rencontré d’autres. Elle pouvait bien lui répondre alors. Peut-être qu’elle non plus n’avait jamais vu d’autres hybrides ? Et puis, si elle était vraiment issue de la famille dont Haru lui avait parlé, alors elle finirait par les rencontrer véritablement.

Mais avant même qu’elle ait pu dire un mot, la fillette c’était mise à sauter partout en posant plein de questions. Sora retint un rire. Elle était vraiment trop mignonne ! Mais il semblait qu’elle avait déjà rencontré d’autres hybrides avant. La jeune fille sembla le comprendre à travers le flot de paroles que la petite déversait. Sora commençait à avoir du mal à comprendre. Elle devait se concentrer le plus possible pour saisir les dernières paroles et s’assit à coté de Renesmée.


- Et bien, ils sont trois. Une femme, Kiyomi, et ses deux demi-frères, Isei et Haru. Isei et Haru sont venimeux mais pas Kiyomi. Et ils sont effectivement végétariens. J’avoue les avoir déjà vu manger de la nourriture humaine, d’ailleurs Haru aime surtout les sucreries, mais ils ne vivent pas de ça. Ils se nourrissent d’animaux. Je crois que c’est pareil pour ta famille, non ? Ils m’en ont déjà parlé. Ensuite, pour voir de quoi ils ont l’air, je peux te montrer des photos si tu veux ? dit-elle en sortant un petit carnet de son sac.

Elle l’ouvrit et commença à chercher quelques photos. Elle en avait pleins. Son carnet était rempli de purikula, sortent de petites photos autocollante avec des décorations partout. Elle en prenait souvent avec ses amis quand elle était encore au Japon. Il y avait surtout des images de Haru. On le repérait de loin ! Elle en avait beaucoup moins de Kiyomi et aucune d’Isei par contre. Il n’était pas du genre à venir poser avec elle alors qu’il ne l’aimait pas vraiment… Sora tendit le carnet à Renesmée.


- Là, c’est Haru, celui que je connais le plus. Et à coté, c’est Kiyomi, ma meilleure amie. Par contre, je ne peux pas te montrer Isei… Je n’en ai pas de lui mais il leur ressemble un peu^^’ (voir personnages prédéfinis pour les photos) Je pense que tu les rencontrera bien assez tôt. Il me semble qu’ils veulent voir ta famille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée sans pluie... [Sora]   Sam 28 Mar - 21:54

(Je sais que ça m’a pris une éternité à répondre… Désolée, j’étais perdue dans mes projets scolaires^^)

“ Et bien, ils sont trois. Une femme, Kiyomi, et ses deux demi-frères, Isei et Haru. Isei et Haru sont venimeux mais pas Kiyomi. Et ils sont effectivement végétariens. J’avoue les avoir déjà vu manger de la nourriture humaine, d’ailleurs Haru aime surtout les sucreries, mais ils ne vivent pas de ça. Ils se nourrissent d’animaux. Je crois que c’est pareil pour ta famille, non ? Ils m’en ont déjà parlé. “

-Comme moi, murmurais-je avec enthousiasme. Oui, ma famille est végétarienne.

Ainsi, ils étaient au courant pour ma famille… Que nous n’ayons jamais eu vent d’eux m’étonnait. De plus, ces hybrides respectaient exactement le même régime que moi et les femelles n’étaient pas venimeuses… À mon instar. Une seconde série de question commençait à se former dans ma tête, mais fut interrompu lorsque l’humaine, Sora, se prononça de nouveau.

“ Ensuite, pour voir de quoi ils ont l’air, je peux te montrer des photos si tu veux ?” dit-elle en sortant un petit carnet de son sac.

Je hochai la tête frénétiquement, souriant d’une oreille à l’autre. Sora commença à feuilleter son carnet de photos, cherchant apparemment certaines images en particulier. Je vis défiler des images du Japon, puis de deux hybrides aux cheveux sombres et à la peau pâle. Pourtant, il me semblait l’avoir entendu en mentionner trois. L’un des hybrides, un hommes, revenait particulièrement souvent. La femme s’arrêta finalement sur une image où un hybride homme et une hybride femme posaient en compagnie de Sora. L’homme regardait cette dernière avec un large sourire. Ils semblaient heureux tous les trois. Elle me tendit le carnet de photos.

“Là, c’est Haru, celui que je connais le plus.” Fit l’humaine en pointant l’homme, une certaine tendresse dans sa voix me faisant sourire. « Et à coté, c’est Kiyomi, ma meilleure amie. Par contre, je ne peux pas te montrer Isei… Je n’en ai pas de lui mais il leur ressemble un peu^^ » Je hochai la tête en signe de compréhension. « Je pense que tu les rencontrera bien assez tôt. Il me semble qu’ils veulent voir ta famille. »

Cette dernière affirmation m’arracha une exclamation enjouée. Sans penser, je me jetai sur l’humaine et l’enlaçai avec enthousiasme… Peut-être un peu trop fort. Je ne m’en rendis compte qu’en entendant sa respiration se faire plus difficile. En rigolant joyeusement, je desserrai mon étreinte sur elle.


-Dis, Sora, Haru, c’est ton amoureux ? demandais-je. Mais… Tu n’es pas obligée de me répondre, je suis désolée si je suis trop… indiscrète, ajoutais-je après une pause.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée sans pluie... [Sora]   Dim 5 Avr - 22:16

(T’inquiète, je suis super occupée par mes cours en ce moment donc je fais un peu pareil^^’ sauf que je répond court...)

Sora entendit Renesmée dire « comme moi » quand elle lui avait parlé du régime alimentaire de ses amis. Il ne lui avait pas semblé que ces paroles lui étaient destinées. La fillette semblait plutôt heureuse que ce soit le cas. La jeune asiatique c’était souvent demandé ce qu’il lui serait arrivée s’ils avaient eu un régime « normal ». L’auraient-ils tuée quand elle avait tout découvert ? (même si ce n’était pas sa faute ?) Elle n’aurait sans doute jamais de réponse. De plus, elle s’était di que si ça n’avait pas été le cas, ils n’auraient jamais cherché à s’intégrer parmi les humains. Donc fin de la réflexion !

Même si Renesmée semblait assez attentive à ce que la jeune fille lui montrait, Sora n’aurait jamais pensé qu’elle aurait remarqué ce dernier détail. Avant, parler de Haru ne choquait personne vu qu’ils étaient dans la même classe. Même sa tante n’en avait rien pensé vu qu’elle avait aussi d’autres amies humaines. Mais elle n’avait pas parlé de ces dernières à la fillette. Cela faisait peut-être encore plus ressortir ses sentiments ? Pourtant, elle ne savait pas vraiment si elle pouvait répondre « oui » à cette question. Elle l’aimait et il lui semblait que cela était réciproque mais il ne s’était jamais rien passé entre eux. Donc, c’était sans doute plus « non » pour l’instant.


- Et bien… J’avoue que tu as vu juste^^ Je suis bien amoureuse de lui mais nous ne sommes pas ensemble^^’ Et toi, tu as un petit ami ? Ou comment détourner la conversation sur quelqu’un d’autre.

Sora ne s’attendait pas ce que la fillette lui dise « oui ». Elle était sans doute bien trop jeune. Voyait-elle d’ailleurs d’autres personnes à part sa famille ? Elle ne semblait pas avoir fini de grandir donc, côtoyer d’autres personnes, en dehors de celles connaissant ou partageant le secret, semblait peu probable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée sans pluie... [Sora]   Lun 6 Avr - 0:33

(Oooh, c'est vraiment court... Désolée :S)

“ Et bien… J’avoue que tu as vu juste^^ Je suis bien amoureuse de lui mais nous ne sommes pas ensemble^^’”

-Et toi, il t’aime ? Je ne pus m’empêcher de lui demander. Heum… Désolée d’être si curieuse…

“Et toi, tu as un petit ami ?” poursuivit l’humaine.

Je m’empourprai d’un coup, esquissant un petit sourire nerveux. L’image de Jake s’imposait dans mon esprit comme à chaque fois qu’un sujet semblable était abordé ces derniers temps, rajoutant du coup à mon malaise. Sora s’attendait sûrement à un « non » catégorique de ma part, considérant mon âge. Après tout, c’est aussi de cette façon que papa voyait la chose.

- Je… Heum.. Non… balbutiais-je. Pas encore… Ajoutais-je dans un murmure.

Je détournai le regard de Sora, le promenant sur les arbres environnants. Je me levai d’un mouvement leste, faisant quelques pas pour délier mes muscles.


- Alors, commençai-je avec hésitation en essayent de dévier le sujet, que fais-tu seule ici ?

Je me tournai vers elle, un sourire malicieux sur les lèvres.

- Il y a des créatures surnaturelles potentiellement dangereuses dans les environs, tu sais, fis-je d’un ton légèrement moqueur, il ne faudrait pas que tu te retrouves sur leur chemin au mauvais moment.

De quelques mouvements, je me hissai à la cime d’un arbre de taille modeste, adoptant la posture d’un chat sauvage guettant un proie –Hum… Un chat sauvage…-, un sourire d’humour machiavélique aux lèvres.

- Peut-être n’aurais-tu pas dû me faire confiance ?... Il y a un long moment que je n’ai pas chassé, me moquais-je en m’étendant sur le dos sur une large branche. Et qui sait, j’aurais pu être un appât pour t’attirer seule ici pendant que ma famille sautait sur toi et te vidait de ton sang. Ou alors Jacob et la meute auraient pu être avec moi guettant une occasion de s’amuser…

Je cherchai à rencontrer son regard. J’espérais qu’elle avait compris que je ne faisais que plaisanter. C’était évident, non ? Après tout, le but n’était pas de l’effrayer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée sans pluie... [Sora]   Ven 10 Avr - 23:57

- J’avoue ne pas pouvoir répondre à sa place… Désolée…

Est-ce que Haru l’aimait ? Elle pensait que oui mais il ne lui avait jamais vraiment dit clairement alors elle ne pouvait pas le dire clairement non plus. Ils étaient très proches, c’était une certitude, mais il ne s’était vraiment jamais rien passé entre eux pour l’instant. S’il n’avait pas été à moitié humain, Sora se serait même demandée si une telle chose était seulement possible mais il était la preuve vivante qu’une entente, et bien plus, était faisable entre un vampire et un humain. Bien sûr, Sora ne connaissait pas vraiment de vampires. Elle avait rencontré une femme vampire avec qui le courant était vraiment bien passé et elles avaient parlés littérature toute une après-midi. Mais elle avait aussi rencontré un vampire qui avait voulu la tuer il y a deux ans… Bref, la possibilité d’entente dépendait de la personne en face de soit.

Par contre, la réaction de la fillette amusa beaucoup Sora. Avait-elle visé juste sans le savoir ? On ne devient pas rouge sans raison ! Pas plus qu’on en perd son latin et qu’on tourne la tête ainsi ! Elle était donc bien amoureuse de quelqu’un et n’osait pas le dire ! C’était vraiment mignon^^ Sora avait envie de la taquiner un peu plus sur ce sujet mais elle ne la connaissait pas assez pour ça et avait peur de la blesser sans le vouloir. De plus, Renesmée changea immédiatement de sujet. Bon, pour aujourd’hui elle serait gentille et ne la taquinerait pas plus ! Mais elle n’y louperait pas !

Puis, elle commença à parler de menace. Sur le coup, le sourire de Sora s’effaça. Et si elle avait vraiment agit comme une idiote et qu’elle n’aurait pas dû approcher l’enfant ? Si elle allait vraiment se faire tuer. Puis, le ton moqueur la rassura quelque peu. Renesmée était en train de se moquer d’elle et elle tombait en plein dedans ! Elle finit par croiser le regard du chat percher.


- J’ai bien failli me laisser avoir ! Tu m’as fait peur deux secondes ! déclara-t-elle en éclatant de rire.

Mais si ça avait vraiment été sérieux, elle ne savait pas ce qu’elle aurait fait. Pour le coup, elle avait bien envie de torturer la petite jusqu’à ce qu’elle lui dise qui était son amoureux ! Mais une chose avait marqué Sora. Renesmée avait fait allusion à une meute. Des vampires ? Non, en général on utilisait le mot clan pour ça ! Et s’il s’agissait de ces loups dont Lia lui avait parlé ?


- Au fait, tu as parlé de meute, tu fais allusion à des loups ? Une mie m’en a rapidement parlé. Tu en connais ?

Lia avait parlé de faux loup-garous. Sora ne savait rien d’autres à leur sujet si ce n’est qu’il s’agissait d’humains se transformant en loups et puant !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée sans pluie... [Sora]   Sam 11 Avr - 0:36

« J’ai bien failli me laisser avoir ! Tu m’as fait peur deux secondes ! »

Mon rire cristallin d’enfant se joignit au sien. Je n’aurais jamais pensé avoir un tel potentiel pour effrayer les gens. Mais après tout, ce que j’avais dit était vrai. Si j’étais née au sein d’un clan au... régime différent de celui des Cullen, le cœur de Sora aurait probablement cessé de battre depuis un bon moment déjà. Heureusement pour elle que j’avais été élevée dans des valeurs et principes selon lesquels l’idée de me nourrir de sang humain me rebutait. Je crus déceler une lueur dans les yeux de la femme qui me fit courir un frisson dans le dos. C’était un éclat malicieux qui rappelait le regard de ma tante Alice lorsqu’elle avait une vision particulièrement agréable… Agréable pour elle, il va s’en dire. Je me préparais à sauter de l’arbre sur lequel j’étais toujours perchée lorsque Sora prononça une question qui me déstabilisa.

« Au fait, tu as parlé de meute, tu fais allusion à des loups ? Une mie m’en a rapidement parlé. Tu en connais ? »


Je me figeai dans ma position accroupie et fixai l’humaine avec de grands yeux étonnés. Était-elle aussi au courant pour la meute ?

- Comment… Comment tu sais pour les loups ? Je… Wow, réussis-je finalement à balbutier.

Je me laissai retomber au sol d’un mouvement fluide et m’approchai de quelques pas de Sora.


- Dis donc… Tu es vraiment dans le coup, n’est-ce pas ? , souris-je Mais, dis-moi, qui t’a parlé de la meute ? Ton, amie, c’est une humaine aussi ? Car notre point de vue sur eux dépend en partie de l’espèce dont on provient…

Je réfléchi un moment avant de répondre vraiment à sa question et ne pus m’empêcher d’emprunter une douce teinte rosée en me remémorant un moment précédant dans notre conversation. Le visage de Jacob s’imposa de nouveau dans mon esprit, mais je me forçai à le chasser.

- Oui, je connais les loups-garous, répondis-je. En fait, ils n’en sont pas vraiment, mais c’est une toute autre histoire. Je suis assez proche d’eux, la plupart son mes amis. D’ailleurs, mon… meilleur ami… est l’alpha d’une des meutes, ajoutais-je.

Je la fixai un moment dans les yeux, guettant une quelconque réaction.

- Que sais-tu sur les loups, Sora ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée sans pluie... [Sora]   Dim 12 Avr - 18:59

Qu’est-ce qui venait de surprendre autant Renesmée ? Elle s’était arrêtée d’un coup alors qu’elle s’apprêtait à redescendre de son arbre. Etait-ce la question que Sora venait de lui poser ? Mais c’est elle qui venait d’y faire allusion ! Etait-elle surprise que Sora le sache aussi ? Il ne fallut pas longtemps à la jeune fille pour voir que c’était bien ça. Elle attendit cependant que son amie soit complètement descendue de son perchoir avant de lui répondre. Elle était par contre incapable de se rappeler comment Lia et elle en étaient venues à parler de ça. Elle se souvenait plus de leur discussion sur la littérature. Disons qu’elle avait fait en sorte de se souvenir surtout des livres qu’on lui avait conseillés et du coup, certaines parties de la conversation avaient disparu.

Par contre, dire qu’elle était vraiment dans coup n’aurait pas été juste. Ce qu’elle savait des loups était bien maigre. Elle savait aussi peu de choses sur les vampires « purs ». Elle connaissait par contre très bien les hybrides comme Renesmée vu qu’elle les côtoyait constamment. Et puis, pouvait-elle vraiment parler de Lia ? Lia avait dit vouloir voir les Cullen, ça devrait donc aller !


- Mon amie n’est pas vraiment humaine. C’est un vampire végétarien. Elle s’appelle Lia et je pense que tu la rencontreras également tôt ou tard vu qu’elle veut voir ta famille. C’est elle qui m’a parlé d’eux et quand tu y as fait illusion, je me suis dit que je pourrais peut-être t’en demander plus à leur sujet.

Sora écouta ensuite la fillette. Elle vit ses joues se colorer et à la façon dont elle buta sur le terme de « meilleur ami » Sora en conclut que le mystérieux amoureux devait être ce loup. Mais elle demanderait confirmation plus tard ! Elle n’avait pas envie de couper son amie dans ses explications.

- Je sais juste que se sont des humains qui peuvent prendre l’apparence de loups. Lia m’a dit qu’il ne s’agissait pas de vrais loups-garous et que ces derniers étaient d’ailleurs peu nombreux. Elle m’a aussi dit qu’ils ne sentaient pas très bon… dit-elle complètement gênée par ce dernier aveux.

Elle n’était pas sûre que ça se faisait vraiment de dire que des personnes « puaient ».


- J’avoue que c’est tout ce que je sais. Je n’ai d’ailleurs pas compris ce que signifiait « alpha ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée sans pluie... [Sora]   Lun 13 Avr - 2:56

“ Mon amie n’est pas vraiment humaine. C’est un vampire végétarien. Elle s’appelle Lia et je pense que tu la rencontreras également tôt ou tard vu qu’elle veut voir ta famille. C’est elle qui m’a parlé d’eux et quand tu y as fait illusion, je me suis dit que je pourrais peut-être t’en demander plus à leur sujet. “

Je hochai la tête pensivement. Une végétarienne nomade ? Carlisle serait très intéressé de prendre connaissance de tout dce que ma nouvelle amie m’Avait appris cette journée-là.

“Je sais juste que se sont des humains qui peuvent prendre l’apparence de loups. Lia m’a dit qu’il ne s’agissait pas de vrais loups-garous et que ces derniers étaient d’ailleurs peu nombreux. Elle m’a aussi dit qu’ils ne sentaient pas très bon… “ fit l’humaine, sa voix se faisant quelque peu hésitante sur la dernière phrase.

Je ne pus me retenir et partis d’un éclat de rire incontrôlable, frôlant l’hystérie. Je dus prendre appui sur un arbre proche, une main m’enserrant le ventre. Un peu plus et je me roulais par terre.


-Elle… a dit... qu’ils… pu…puaient ? réussis-je à articuler entre mes éclats de rire.

Cet épisode de fou rire se prolongea encore et je dus bientôt tenter de me calmer pour reprendre mon souffle avant de mourir asphyxiée. Je me laissai finalement tomber au sol, le dos appuyé contre le tronc de l’arbre, mon corps encore secoué par des rires de plus en plus espacés.

“ J’avoue que c’est tout ce que je sais. Je n’ai d’ailleurs pas compris ce que signifiait « alpha ». “ continua Sora.

Lorsque ma respiration se fit de nouveau régulière, je me lançai dans une explication de l’état spécial de certains des Quileutes, tentant tout de même de rester brève.


- Effectivement, ce sont des humains qui prennent la forme d’un loup immense à volonté, ou alors lorsqu’ils sont en proie à une telle colère qu’il leur est impossible de se contrôler. Autrefois, les loups n’étaient que deux ou trois, mais dans les dernières années, plus d’une dizaine des habitants de la réserve le sont devenus. Pour ce qui est de la… puanteur - j’étouffait tant bien que mal un autre éclat de rire -, il est vrai que leur odeur répugne les vampires, leurs ennemis naturels, tout autant qu’est vrai le contraire. Pourtant la plupart humains, et moi aussi d’ailleurs, la trouvons agréable, un mélange sauvage d’épices et de forêt, plutôt envoûtant, complètement différente de celle des vampires, qui sentent d’ailleurs très bon... Comme tu le sais sûrement. Pour ce qui est des Alphas, il s’agit du chef d’une meute, comme chez les loups. La meute s’est divisée en deux il y a quatre ans, à cause des événements qui entourent ma naissance.

Je m’arrêtai là, ne tenant pas à ennuyer ma compagne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée sans pluie... [Sora]   Lun 13 Avr - 16:32

En réalité, Lia avait dit que les loups puaient uniquement pour les vampires mais ce détail était sorti de la tête de Sora. Le cerveau humain est bien moins performant que le cerveau d’un vampire. Elle ne pouvait pas se souvenir de tout. C’était déjà un miracle qu’elle ait retenu le nom des deux bouquins qu’on lui avait conseillés ! Par contre, les trouver aller être une toute autre histoire… Sora ne se faisait pas d’illusion : cette ville était le trou du c** du monde ! Il n’y avait rien et elle devait constamment commander ce qu’elle désirait par internet. Faire les boutiques, un de ses passe-temps préférés, était devenu un vrai cauchemar ! Comme elle aurait aimé être de nouveau à Tokyo et flâner dans les rues bondées de magasins. Son centre commercial de dix étages lui manquait horriblement… Cette ville était une horreur ! Heureusement qu’il ne pleuvait pas aujourd’hui… C’était d’ailleurs ce qui avait convaincu la jeune fille de sortir prendre l’air. Et maintenant, elle était rouge de honte en voyant la fillette pliée en deux tellement qu’elle rigolait de sa déclaration.

Mouais… Comme elle s’en doutait, cela ne se disait vraiment pas qu’une personne puait… En même temps, c’était vraiment tout ce qu’elle avait retenu… Elle aurait peut-être dû taire ce détail ? En plus, plus Renesmée rigolait, plus Sora devenait rouge. Heureusement qu’il n’y avait personne d’autres pour la voir ! Elle ne l’aurait jamais supporté ! Elle rougissait rarement come ça ! Les rares fois c’étaient quand Haru la mettait dans l’embarras sans s’en rendre compte. Bien sûr, la voyant virer à l’écrevisse, il finissait par le comprendre et c’est à ce moment là qu’il éclatait de rire. Méchant Haru T_T

Puis, Renesmée finit par se calmer. Sora n’avait pas pris la peine de répondre à la question qu’elle lui avait posée avant d’éclater de rire. C’était suffisamment embarrassant comme ça ! Sora avait eu envie de cacher sa tête dans ses genoux. Elle était toujours assise sur le sol et avait simplement suivi la fillette du regard lorsque celle-ci avait grimpé à l’arbre. Maintenant, elle la regardait assise au bas de l’arbre.

Les loups étaient des indiens ? Ça, elle ne se souvenait pas si Lia lui avait dit. Peut-être pas. Elle s’en serait souvenue sinon. Enfin, vu sa mémoire, rien n’était moins sûr… Et ils ne pueraient donc pas si Sora en croisait un par hasard ! Comment allait-elle les reconnaître ? A cette odeur particulière que décrivait Renesmée ? Mais elle venait également de dire que les vampires aussi sentaient bon. Elle n’avait rien remarqué de particulier concernant Lia. Peut-être n’avait-elle pas fait attention. En même temps, le seul moment où elles avaient été proches avait été dans la voiture. Son odorat humain n’était peut-être pas assez puissant ?... En même temps, le terme « impossible de se contrôler » avait passé l’envie à Sora de s’en approcher ! Et « alpha » désignait donc juste le chef. OK ! Ça, c’était compris !

Puis, Sora fut intriguée par cette histoire d’il y a quatre ans. Elle ne savait pas vraiment de quoi il s’agissait. Haru et les autres ne savaient presque rien là-dessus donc ils n’avaient rien pu lui dire. Peut-être Renesmée pourrait-elle la renseigner ? En même temps, si elle venait juste de naître, elle ne se souvenait peut-être de rien. C’était d’ailleurs sans doute le cas. Pour Sora, cela ne faisait aucun doute donc elle ne demanderait rien.


- Et le garçon que tu aimes est en des loups, c’est ça ?

Ça par contre elle pouvait le demander ! Renesmée pourrait répondre. Enfin, si elle le voulait !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée sans pluie... [Sora]   Jeu 16 Avr - 1:03

C’est seulement à ce moment que je remarquai les vestiges d’un teint rouge homard sur les joues de mon interlocutrice. Alors que je me demandais ce que j’avais pu dire ou faire pour embarrasser à ce point ma nouvelle amie et fus prise d’un élan de remords. Ceux-ci disparurent pourtant bien vite lorsqu’elle me fit à son tour emprunter la couleur d’une tomate bien mûre.

“Et le garçon que tu aimes est en des loups, c’est ça ?”

Je baissai la tête pour cacher ma gêne, mes longues boucles cuivrées couvrant mon visage écarlate, ne sachant que répondre.

* Papa l’aurait très volontiers tuée pour dire une telle chose * m’amusai-je intérieurement.

Un léger sourire dansa sur mes lèvres à cette pensée pendant que je tentais désespérément de trouver les bons mots pour résumer ma relation avec Jake tout en déviant le sujet.


- C’est… compliqué, commençais-je, ne trouvant rien de mieux.

Cherchant encore mes mots, je me répétés les paroles de Sora dans ma tête.

- Mais attends, je ne rappelle pas avoir mentionné aimer qui que ce soit.

Je relevai la tête pour rencontrer son regard, ma peau encore teintée d’un rouge prononcé. L’humaine était décidément bien perspicace. Il serait sûrement vain de tenter de lui mentir. Je me lançai donc dans un semblant d’explication, hésitant sur mes mots.

- Je ne sais pas trop comment décrire ma situation avec Jacob. Je ne suis pas amoureuse de lui… pas encore. Il est mon meilleur ami depuis ma naissance et un lien très spécial nous rattache, fis-je. Mais je sais que nous serons sûrement plus l’un pour l’autre dans quelques années… J’ai déjà eu un rêve nous concernant, mais je n’arrive pas à l’envisager vraiment comme autre chose que le frère que je n’ai pas et n’aurai jamais. Par contre, lorsque des questions comme celles que tu m’as posées plus tôt me sont lancées, c’est le visage de Jake qui m’apparaît.

Je m’arrêtai avec une grande inspiration. Je m’allongeai sur le sol et levai les yeux pour contempler les nuages, invitant d’un geste de la main mon amie humaine à venir prendre place à mes côtés.

- Tu vois, soupirais-je au bout d'un moment, quelques minutes après ma naissance, alors qu’il me voyait pour la première fois, Jacob s’est imprégné de moi. C’est un phénomène qui touche les loups parfois et qui est très complexe. Moi-même qui suis concernée n’en comprends le concept que depuis peu… Et encore, j’éprouve de la difficulté à assimiler certains des aspects de ce lien étrange qui lie un loup à son… âme sœur, en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée sans pluie... [Sora]   Jeu 16 Avr - 18:04

Gagnée ! Renesmée venait de dire que c’était compliqué ! Elle avait donc vu juste avec le loup ! Mais « compliqué » n’était pas tout à fait la réponse attendue. Elle aurait préféré un « oui » ou quelque chose dans ce genre… Ce n’était jamais bon quand c’était compliqué. En même temps, à partir du moment où elle n’était pas toute à fait humaine mais qu’elle aimait un humain, si on pouvait considérer les loups ainsi, c’était évidemment compliqué ! Néanmoins, Sora sourit. Et puis, la phrase qui suivit la fit rire. Oui, elle n’avait mentionné personne mais elle venait de se vendre en disant que c’était compliqué ! Elle rit légèrement.

- C’est vrai ! Mais ta réaction était suspecte ! En plus, tu es toute rouge. Alors, explique ce qui ne va pas ?

Elle se souvenait de la réaction de la jeune fille à sa question peu avant de dériver sur les loups. Difficulté à parler sans bafouiller, changement de sujet. C’était évident qu’il y avait quelque chose derrière tout ça ! Et maintenant cette réaction en virant au rouge. Sora ne s’était pas trompée. Cependant, qu’est-ce qui rendait cette relation si compliquée ? Elle était curieuse de savoir. Peut-être pourrait-elle l’aider ? Enfin, son histoire était loin d’être un exemple donc elle risquait surtout d’être inutile…

Quoi qu’il en soit, c’est sur les genoux, à moitié à quatre pattes, que la jeune fille écouta l’explication de Renesmée. Elle découvrit par la même occasion le nom du loup. La fillette l’avait déjà prononcé avant mais Sora n’avait pas retenu. C’était une histoire bien compliquée. Sora eut du mal à tout saisir. « Pas encore » amoureuse ? « Dans quelques années » ? Sora avait les sourcils froncés. C’était un peu difficile à suivre pour elle.

Lorsque Renesmée s’interrompit et fit signe à Sora de venir, celle-ci s’exécuta et s’allongea également. Elle plissa les yeux et mit sa main pour se protéger de la luminosité du ciel. Même couvert, la lumière filtrait à travers les nuages et éblouissait la jeune humaine.

Renesmée reprit alors. Sora se rendit compte que c’était un phénomène concernant les loups exclusivement. Elle avait du mal à saisir encore tout ce que l’imprégnation signifiait mais il ressortit que Renesmée était liée depuis sa naissance à ce loup, comme une âme sœur, ou du moins, elle le deviendrait. Quelle étrange relation… Sora médita un moment ce qu’elle venait d’apprendre. Le concept d’âmes sœurs était très romantique mais là, on aurait dit une prison, un choix forcé. Sora avait du mal à comprendre comment son amie pouvait considérer ce loup comme un futur compagnon alors qu’elle le voyait encore comme un ami. On aurait dit que c’était inéluctable.


C’est… le truc le plus bizarre que j’ai jamais entendu… finit-elle par dire en se tournant vers la fillette.

- J’avoue avoir du mal à tout saisir… Mais est-ce que tu as le choix ou c’est vraiment une obligation ? Il n’y a pas moyen d’empêcher ça ? D’un autre coté, ça a quelque chose de romantique. Tu es lié à une personne pour l’éternité, sans craindre de le perdre…


Dernière édition par Sora Shikibu le Jeu 23 Avr - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée sans pluie... [Sora]   Ven 17 Avr - 3:07

« J’avoue avoir du mal à tout saisir… Mais est-ce que tu as le choix ou c’est vraiment une obligation ? Il n’y a pas moyen d’empêcher ça ? D’un autre coté, ça a quelque chose de romantique. Tu es lié à une personne pour l’éternité, sans craindre de le perdre… »

J’esquissai un sourire. Sora avait raison… Elle avait aussi soulevé dans mon esprit une interrogation qui n’y avait jamais été. J’avais toujours pris pour acquis que Jake était le compagnon qui m’était destiné, l’homme idéal pour moi avec qui passer mon éternité. Mais s’il n’était pas vraiment celui pour qui mon cœur battrait dans quelques années ? Si je ne le voyais jamais que comme un ami ?


- On dit que lorsqu’un loup s’imprègne d’une femme, l’attention et l’amour qu’il lui portera seront tels qu’il sera impossible qu’elle n’y succombe pas. Mais je sais que Jake ne m’obligera jamais à rien. Si le loup découvre son imprégnation en quelqu’un de trop jeune, il l’accompagnera et la soutiendra tout au long des différentes phases de sa vie : il sera son frère, son ami, son confident, jusqu’à ce qu’elle soit en âge de recevoir ses avances. Un autre détail à propos de ces mutants est qu’ils ne vieillissent pas tant qu’ils continuent à se transformer. Donc, Jacob sera avec moi pour l’éternité entière et sa dévotion pour moi durera à jamais, d’après ce qu’on m’a dit…

Je fixai pendant plusieurs minutes les nuages qui glissaient paresseusement dans le ciel au dessus de nos têtes. Parmi les masses grisâtres, je pus distinguer des nuages plus pâles qui adoptaient des formes amusantes. Ainsi, je repérai un ourson et une truite sautillante, un ange et un lapin portant un haut chapeau. Je laissai échapper un long soupire de contentement et fermai les yeux.

- Tu as raison, tu sais, lâchai-je finalement. Toute cette histoire a son petit caractère romantique. Avec papa qui désapprouve totalement Jacob et Billy Black qui n’aime pas les Cullen, je nage dans une espèce d’histoire de Roméo et Juliette moderne où tout finit bien, souris en m’égayant à la mention de mon classique favori.

- J’envie parfois ceux qui sont totalement humain,
fis-je au bout d’un moment. Votre vie paraît si simple sans toutes ces histoires d’imprégnations, de Volturi cherchant à nous détruire, de pouvoirs surnaturels convoités et de soif de sang… Au fait, tes amis, ils ont des pouvoirs spéciaux ?

Je tournai la tête vers l’humaine qui protégeait ses yeux du soleil de sa main.

- Préfères-tu changer d’endroit ? proposai-je avec un sourire compatissant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journée sans pluie... [Sora]   Jeu 23 Avr - 16:06

Avec les explications que Renesmée venait de lui faire, Sora comprenait un peu mieux en quoi consistait cette histoire d’imprégnation. Cela ressemblait à un enchantement comme on en voyait dans certains livres que Sora aimait lire. Elle repensa d’ailleurs à Sywen et Kast, deux personnages des romans de James Clemens, dans lequel la merai (Sywen) était liée à un homme (Kast) et au dragon qu’il hébergeait en lui et en lequel il pouvait se transformer. Vu comme ça, cela avait un coté très romantique qui plaisait bien à la jeune fille. Bizarrement, l’image de son ami se forma dans son esprit.

Heureusement, Sora vite sur terre en entendant la jeune fille parler de son père. C’était la première fois qu’elle parlait directement d’un membre de sa famille. Apparemment, son père était contre toute cette histoire. Sora le comprenait un peu. Si l’imprégnation avait eu lieu tout juste après la naissance, il avait déjà « perdu » son bébé. Les pères n’aiment pas vraiment que leurs fifilles grandissent et voient d’autres hommes. Enfin, il ne s’agissait pas ici d’expérience vu qu’elle ne savait quasiment rien de son propre père. C’était juste une constatation par rapport à d’autres familles.

Sora nota la dernière phrase que son amie venait de prononcer. « Une espèce d’histoire de Roméo et Juliette moderne où tout finit bien » ? Renesmée savait-elle déjà que son père finirait par approuver ? Si c’était le cas, c’était une bonne chose ! Sinon, c’était mal parti cette histoire de Roméo et Juliette ! Elle ne fit aucun commentaire et ne demanda même pas qui était ce Billy Black. Renesmée continuait à parler.


- Ma vie n’est pas aussi simple que ça tu sais… J’avoue que je suis complètement perdue par rapport à ma relation avec Haru. Je ne sais pas ce que je dois faire ou peux faire. Je sais aussi que je dois faire attention à ne pas être découverte des Volturi et eux aussi. En fait, parfois moi aussi j’aimerais être comme toutes les autres filles qui n’ont pas à gérer tout ce qui touche au surnaturel…

Sora savait qu’il y avait peu de chance pour que les Volturi tombent sur elle ou sur ses amis. Ce n’était pas une véritable menace pour elle et elle préférait ne pas y regarder de trop près. Comme elle venait de le dire, sa relation avec Haru était déjà assez compliqué sans qu’elle ne se prenne la tête pour autre chose !

- Haru peut voir le passé, le présent et l’avenir d’une personne en la touchant, déclara-t-elle en réponse à la question de Nessie. Sa sœur est empathique et son frère peut modifier les souvenirs d’une personne. Tu as aussi un pouvoir ?[/b] demanda-t-elle en se levant.

Elle n’était pas contre l’idée de marcher un peu ou d’aller ailleurs mais ignorait si la fillette pouvait vraiment aller où elle voulait.


- Je veux bien aller marcher ou ailleurs, comme tu veux ! Je connais un café sympa mais je ne sais pas si tu as le droit d’y aller ?...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journée sans pluie... [Sora]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journée sans pluie... [Sora]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» “Une journée sans rire, est une journée perdue !” - Maddie
» Une journée sans soleil, c'est triste ♪ [Asilys Eirwen ~]
» Ces journées sans toi sont comme un ciel sans étoile, vides. [Plume & Joji Baka][END]
» Je suis Ariel, mais sans la queue.
» Quel triste paysage pour une nuit sans étoiles ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Twilight RPG :: Les alentours :: Olympic National Park-
Sauter vers: