My Twilight RPG


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Roméo & Juliette [Edward]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Roméo & Juliette [Edward]   Sam 14 Mar - 20:02

(Désolée si c'est vraiment nul - et tellement peu original - mais c'est mon premier RP en près de 10 mois ><)

La journée était pluvieuse, le ciel grisâtre, morne. Alice avait emmené de force maman, Esmé et Rose pour une énième séance de magasinage… à laquelle je n’avais échappé qu’en prétextant un rhume. Eh oui. Je l’aimais ma tante Alice, mon extravagante compagne de shopping – ou plutôt de dévalisation de centres d’achat -, mais trop, c’est trop. Alors, j’étais restée à la maison avec papa, Jasper et oncle Emmett, qui n’avaient pas donné signe de vie depuis quelques heures. Ils devaient s'adonner à une quelconque activité qui leur attirerait les foudres de grand-maman à son retour.

Alors j’étais ici, étendue sur mon immense lit couvert de coussins et de peluches noirs et roses, dans ma chambre fraîchement redécorée – encore – par tante Alice, un livre choisi au hasard d’entre les innombrables ouvrages du bureau de grand-papa Carlisle entre les mains. Le volume en question s’avérait être un exemplaire quelque peu défraîchi de ‘Roméo et Juliette’. Ayant lu ce grand classique à maintes reprises, je laissai mon esprit divaguer quelque peu.

Je pensai à Jacob, mon meilleur ami de toujours, celui qui avait toujours été là pour moi. Jake, que j’avais entendu ma mère référer comme son futur gendre à quelques reprises, lorsqu’elle croyait mon attention fixée ailleurs. Jake, qui m’avait un jour confié s’être imprégné de moi. J’aurais juré ces derniers temps, lorsqu’il croyait mon regard posé sur quelqu’un ou quelque chose d’autre, qu’il me regardait parfois d’une façon différente… Avec une certaine expression d’intense admiration et de gratitude que je ne saurais reconnaître. Mais c’est peut-être mon imagination. C’est sûrement mon imagination. Jake est comme mon frère. Et comment pourrait-il vraiment s’intéresser à moi ? Je ne suis qu’une fillette, disgracieuse et ordinaire comparé aux femmes magnifiques et élégantes auprès desquelles je grandis…

Je m’assoupis peu à peu, d’un sommeil léger mais tout de même peuplé de rêves, où mon meilleur ami était mon Roméo et où j’étais Juliette - sa Juliette. Dans mes songes, Billy Black et papa affichaient une profonde réprobation face à notre amour. Mon père m’avait interdit de le revoir. Mais je ne pouvais rester loin de lui très longtemps. En secret, je m’étais échappée et avais retrouvé mon amour dans une petite clairière éloignée. Lorsqu’il m’aperçut, son visage magnifique s’illumina de son immense sourire que j’aimais tant. M’attirant dans ses bras, il m’enlaça un long moment en murmurant son amour pour moi tout bas.


- Je t’aime, Jacob Black, prononçai-je clairement dans mon sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Edward Cullen

avatar


Feuille de personnage
Âge du perso: 17
Relations:
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Roméo & Juliette [Edward]   Dim 15 Mar - 20:51

Encore de la pluie. Je passais devant la baie vitrée sans même m'arrêter. J'avais l'habitude de ces journées sans soleil. Une chose qui ne me déplaisais pas. Le soleil rendait sur ma peau son véritable éclat, le plus irréel et dangereux prédateur au monde. Je ne pouvais rester serein dans l'immense clarté du soleil, contrairement à Bella. Elle adorait le soleil ! A chaque belle journée, je pouvais être sur qu'elle allait sortir. Elle était encore jeune, c'est pour cela. Elle finirait aussi par aimer la pluie ...
Je montais les escaliers et allais vers ma chambre quand je vis la porte de celle de Renesmée ouverte. Je m'approchais doucement et me concentrais. Ses pensées arrivèrent dans ma tête. Elle pensait à Jacob, son "meilleur ami". Je sentis la colère monter en moi. Comment pouvait-elle éprouver ne serai-se qu'une once d'amitié avec ce clébard ? Comment réussissais t-elle à le regarder en face, ce sale chien immature et beaucoup trop possessif ? Elle réfléchissait aux sentiments que Jacob avait à son égard car elle ne les comprenait pas vraiment ... il était ambigu. Assez en cet instant pour que j'eus envie de le tuer.
Elle sombra petit à petit dans le sommeil et je quittais sa tête en m'approchant d'elle. Elle était étendue sur son lit, le livre de Roméo et Juliette sur les genoux. Elle me fit penser à Bella et à son "Les Hauts De Hurlevent". Elle était magnifique. Son parfum aussi était délicieux.

Je m'assis à côté d'elle sur son lit. Elle soupira et prononça une parole qui restera à jamais graver dans ma mémoire.


"Je t'aime, Jacob Black."

Je restais bouché bée et repris conscience avec difficulté. Bella m'avait prévenu mais je ne m'y attendais pas encore. Elle était à moitié vampire et elle éprouvait des sentiments pour un loup. Quelle situation !!
Que devais-je faire ? Rester sans bouger et la voir partir avec Jacob ? M'y opposer et la garder près de moi encore un peu, le temps qu'elle trouve une autre personne ? Même en envisageant cette possibilité, je savais qu'elle ne marcherait pas. Renesmée n'aimera personne d'autre et elle m'en voudrait pour l'éternité. Mais je ne pouvais décemment pas accepter ca !

Ma colère retomba un peu quand je lui caressa doucement le visage. Je lui remis une de ses mèches bouclées sur le côté. Un peu de Bella et un peu de moi avait créé vraiment la plus belle petite fille au monde. Je souris, fier.
Elle ouvrit ses grands yeux marrons et me regarda.


"Bonjour, ma chérie."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roméo & Juliette [Edward]   Lun 16 Mar - 1:07

Je m’éveillai lentement de mon sommeil léger, confuse. Me dressant sur mes coudes, je jetai un regard d’Emblée autour de moi. Les murs fuchsia et noir, les coussins soyeux… J’étais dans ma chambre. Rassurée, je soupirai doucement en m’allongeant de nouveau. Un flot d’images confuses provenant sûrement de mon rêve – dont je n’arrivais pas à me rappeler clairement - déferlait dans ma tête. Une clairière sombre, Jake en habits de noble châtelain…
* Hmmm. Ehh… Quoi ?*

"Bonjour, ma chérie."

Me redressant d’un bond, je retins un cri de surprise. C’était mon père, que je n’avais pas remarqué. Je posai une main sur mon cœur qui battait toujours anormalement rapidement
.

-Salut, papa ! fis-je avec un sourire.

Je me mis en position assise à son côté et l’enlaçai affectueusement. Mais… Depuis combien de temps était-il là ? Peu à peu, mes songes me revenaient en mémoire et je tournai à l’écarlate en une fraction de secondes. Je scrutai le beau visage de mon père. Bien qu’il affichait une façade sereine, je le connaissais si bien qu’il me semblait y déceler une pointe d’une émotion s’apparentant à l’irritation… Il me paraissait légèrement troublé. Mais bon, peut-être était-ce mon imagination.

Sans me départir de mon teint ressemblant à celui d’une tomate mûre sur son plant, je me mis à la recherche d’une hypothèse sur la raison de son agacement. Puis, cela me frappa d’un coup. Une seule image dans mon esprit : celle de moi et Jacob enlacés étroitement dans les sous-bois de mes rêves. Je sentis la chaleur caractéristique de mes joues se renforcer à la seule pensée d’entretenir avec mon meilleur ami plus qu’une relation semblable à celle d’un frère et de sa sœur, de confidents et de partenaires de crimes, d’amis inséparables. Bien qu’ils s’entendaient mieux – ou plutôt se toléraient – depuis que Jake s’était imprégné de moi, papa semblait toujours légèrement se renfrogner à la mention de mon loup-garou préféré. Pourtant, il n’y avait rien à craindre. Jacob était comme mon frère, rien de plus et rien de moins.

Détournant le regard pour observer le paysage déformé par la pluie à travers les immenses fenêtres de ma chambre, je cherchai à apaiser mon vampire paternel par mes pensées. Je fis monter à mon esprit le visage rayonnant qu’il affichait lorsqu’il me berça pour la première fois dans ses bras, mes premières parties de chasses en compagnie de lui et maman, l’expression de profonde fierté qu’il affichait lorsque j’arrivai à jouer ma première pièce, Clair de Lune, sur son grand piano… Tant de souvenirs qui l’égayaient à chaque fois. Avec un sourire, je déposai un baiser sur sa joue froide et le serrai à nouveau de toutes mes forces.
Revenir en haut Aller en bas
Edward Cullen

avatar


Feuille de personnage
Âge du perso: 17
Relations:
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Roméo & Juliette [Edward]   Lun 16 Mar - 23:27

Renesmée fut surprise de me trouver là. Ce qui est tout à fait normal, elle ne m'avait pas entendu arriver, elle dormait. Elle me regarda de ses grands yeux ronds et retient un cri de stupeur. Je souris, amusé par sa petite bouille étonnée.
Elle me salua et se jeta dans mes bras. A mon tour d'être étonné. Je la serrai doucement, en prenant en compte sa fragilité humaine. Sa peau chaude entra en contact avec la mienne, glacée. Cela me fit un bien immense, et quand je posais ma tête contre sa joue, je sentis son sang chaud palpiter dans ses veines. Elle avait rougit et ce teint était magnifique sur sa peau de marbre. Je pouvais sentir la vie courir dans son petit corps. Son souffle court, son parfum délicieux et son sang chaud caractérisait à merveille ma fille. Humaine. Pleine de vie. Et encore tellement de chose à voir ...

Elle se retira et me sourit, je le lui rendis aussi. Mais avant que je ne puisse dire quelque chose mon cerveau repris ses fonctions normales et ses pensées revinrent me taper de plein fouet. Elle pensait encore à Jacob, et elle était sûr que je savais tout. En même temps, elle savait de quoi j'étais capable. Renesmée fut très embarrassée et je sentis la gêne l'envahir.
Elle savait très bien que l'idée de Jacob et elle ensemble m'énervais au plus haut point. Légitime. Je voulais le meilleur pour ma fille. Et Jacob comme gendre était plus que intolérable.

Ses pensées se calmèrent et elle m'envoya des souvenirs de nous. Elle était futée, elle savait exactement ce qui m'apaisait. Je souris à la vue de ces moments de bonheur mais gardais toujours dans un coin de ma tête ses mots. Elle m'embrassa sur la joue tendrement et revint dans mes bras. Elle était vraiment embarrassée.


"Renesmée ... "

Elle s'assit et me regarda. Je pris une grande inspiration, plus par réflexe que par nécessité.

"Raconte moi ton rêve.
Ta phrase a éveillé ma curiosité."


J'espérai qu'elle allait être sincère. En même temps, elle savait très bien que je voulais connaitre son point de vue sur la question.
Mais ... elle était si jeune !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roméo & Juliette [Edward]   Mar 17 Mar - 0:34

"Renesmée ... "

*Rahhh… *

Mon sourire s’effaça aussitôt et fut remplacé par un plis dans mon front alors que je fronçais les sourcis. Lentement, je me redressai.

- Oui, papa ?...

Je savais exactement où il voulait en venir avec cette conversation. Je roulai intérieurement mes yeux à l’idée et me remémorai oncle Emmett chantant et dansant sur ‘Barbie Girl’ en camisole et mini jupe rose. Je n’allais pas donner l’information à mon père sur un plateau d’argent. Certes, je ne tenterais pas de lui mentir – c’était bien inutile – mais il allait devoir me demander précisément ce qu’il voulait savoir.

"Raconte moi ton rêve.
Ta phrase a éveillé ma curiosité."

J’étais préparée à pousser un soupire exaspéré, mais ses dires me prirent de court. Quelle phrase ? Sans me départir du léger creux entre mes sourcis, je levai l’un de ces derniers d’un air interrogatif.

*Premièrement, tu dois sûrement déjà connaître la totalité de mon rêve. * Pensais-je en rougissant à nouveau. * Et…. À quelle phrase fais-tu référence ? *

Je roulai mes yeux – pour vrai, cette frois. En une habitude que je prenais de maman, je mordis ma lèvre inférieure en le fixant intensément de mes grands yeux bruns. Emmett reprit sa danse frénétique au ritme de la chanson d’Aqua dans mon esprit. Je ne pus m’empêcher d’esquisser un sourire amusé à la vue du géant en habits rose bonbon.

Tentant d’échapper à son regard inquisiteur, je me levai et m’éloignai de mon père à grandes enjambées pour m’adosser à l’une des immenses fenêtres de ma chambre. Puis, avec un soupire résigné, je revins vers lui. Me tenant debout devant lui, je posai doucement ma main sur sa joue glacée, baissant les yeux et rougissant –encore – alors que je projettais mon rêve dans son esprit. Lorsque cette étape gênante fut terminée, je m’assis à nouveau à côté de papa, le fixant d’un oeil anxieux, attendant sa reaction. Cette fois, Carlisle et Jacob dansant ‘La Macarena’ – un événement hilarant coordonné par Jasper et Alice il y a quelques années - dans ma tête me servirent de façade comme opposition au pouvoir de mon paternel vampirique.

Note mentale : remercier tante Alice pour la technique de blockage mental.
Revenir en haut Aller en bas
Edward Cullen

avatar


Feuille de personnage
Âge du perso: 17
Relations:
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Roméo & Juliette [Edward]   Mar 17 Mar - 19:51

Oui. C'est vrai elle était endormie quand elle a prononcé cette phrase qui ma rendu légèrement énervé. Elle ne se doutait pas du pouvoir de ses mots. Ils voulaient tout dire et en même temps me laissaient en suspens. Un rêve était une matérialisation des pensées de notre conscience. Peut-être e t-elle dit ça sans s'en rendre compte ? D'un autre côté, elle pensait à lui. Ce qui forcément signifiait qu'elle n'était pas totalement en désaccord.
Autant de questions qui tournaient dans ma tête ...


*Premièrement, tu dois sûrement déjà connaître la totalité de mon rêve. *
*Et…. À quelle phrase fais-tu référence ?*

"Je t'aime Ja ... Jacob Black !"

Je lui répétais la phrase que j'avais entendu, en ayant un peu de mal pour prononcer le nom. J'évitais de lui montrer ma colère, elle n'avait pas besoin d'être effrayée. Je ne voulais pas me disputer avec elle, mais j'avoue que le rôle de père est plutôt dur. Mais je faisais mon possible pour lui rendre la tâche moins difficile. J'avais réellement besoin de savoir.
Nous n'avions jamais encore aborder le sujet de Jacob. Elle était encore jeune, même très jeune, mais j'avais l'impression qu'elle était en âge de comprendre ce que sont les sentiments et tout ce qui suit.

Elle se leva, alla à sa fenêtre, je la suivais du regard, ses pensées étant obnubilées par Emmet et sa danse favorite. Je rigolai intérieurement, maitre de moi je me retenais, essayant de paraitre concentré. Elle revint vers moi et me montra les images en touchant ma joue. Son don m'impressionnait, elle arrivait à communiquer des images vives et pleines d'émotions. Je vit son rêve comme elle le vécut, dégouté par moi même quand la scène intime entre elle et Jacob se déroula. Comment pouvait-elle être attirée par un chien ??

J'éclatai de rire.


"Sérieusement, tu dois absolument arrêter de fréquenter Alice !! Elle t'a montré comment me déconcentrer !!"

Carlisle et Jacob dansant n'importe comment et Emmet en tutu rose ... Quel bon souvenir !
Apparemment elle ne s'attendait pas à ça, mais elle sourit.


"Mais c'est une bonne technique de défense."

Je pris Renesmée et la serrai dans mes bras. Je posai ma joue sur son épaule et pris une petite inspiration.

"Tu sais que je t'aime ... et que ton bonheur est ma priorité. J'espère que tu comprends que je me fais du souci pour l'avenir ... pour ton avenir. Et pour Jacob."

Je relevai ma tête et la regardai dans les yeux.
Elle avait les mêmes yeux que Bella et ses mêmes manies. Sa petite lèvre était toute mordillée, elle était angoissée. Dans un soupir, je me demandai ce qu'elle avait hérité de moi. A part une vie à demi morte ...


"Renesmée ... vois-tu, dans la vie, les choix que tu va faire seront importants. Certains moins que d'autres. Mais tu dois avant tout bien réfléchir et surtout penser à toi. Ce qui te rendra le plus heureuse, ou ce qui te permettra d'avancer le plus loin. Ne crois pas que tout est déjà tracé et que tu dois seulement suivre ce chemin. Tu peux décider par toi-même ..."


Renesmée devait avoir compris ce que j'essayai de lui dire. Je ne m'y opposai pas mais je la mettait en garde. Elle avait le choix et ne devait pas prendre en compte ces idioties d'imprégnation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roméo & Juliette [Edward]   Mer 18 Mar - 0:03

Tendue, j’attendais une quelconque reaction de sa part. Je ne pouvais que me demander pourquoi mon père faisait une si grosse affaire d’un simple rêve…. Après tout, je n’avais aucun contrêle sur les images que me projettaient mon subconscient pendant mon sommeil. Si seulement j’étais une vraie vampire, comme le reste de ma famille, je n’aurais pas à m’anoisser à cause de stupides rêves.

"Je t'aime Ja ... Jacob Black !"

Sa réponse me dérouta complètement. Et une telle colère, voir haine, était présente dans son ton, bien qu’il essaya de la cacher. Je rougis malgré moi.


-Je… n’ai aucune idée dece don’t… tu parles…., balbutiais-je confuséement.

*****
(Pas envie de répéter le truc de la fenêtre >< )

Je vis le visage de mon père se tordre en une légère grimace de dégoût alors que je lui fesais part de mon rêve à l’aide de mon don. Embarrassée, je baissai honteusement les yeux. Inconsciement, je continuais à visualiser mon grand-père et mon meilleur ami dansant.

-Je suis désolée, papa… , mumurais-je.

À ma plus grande surprise, il éclata de son rire mélodieux. Bien que confuse, je me détendis quelque peu et ne pus retenir un sourire.

"Sérieusement, tu dois absolument arrêter de fréquenter Alice !! Elle t'a montré comment me déconcentrer !!"

J’éclatai de mon doux rire cristalin.

"Mais c'est une bonne technique de défense."

Avant que je puisse placer un mot, il m’attira dans ses bras et me serra contre lui. Je souris tendrement et, plaçant mes petits bras autour de son cou, le serrai moi aussi. Ses changements d’humeur me déroutaient, mais je ne pouvais qu’apprécier ce geste de tendresse de la part de mon père que j’aimais tant. Posant sa joue sur ma frêle épaule, papa inspira brèvement.

"Tu sais que je t'aime ... et que ton bonheur est ma priorité. J'espère que tu comprends que je me fais du souci pour l'avenir ... pour ton avenir. Et pour Jacob."

À nouveau, sa réponse me prit de court. ‘Pour Jacob’ ? Qu’entendait-il par là ? Me détachant quelque peu de lui, je fixai mon regard expressif dans ses yeux de topaz intenses en mordillant de nouveau ma lèvre rose.


-Papa, soupirais-je.

Mais avant que j’aie le temps de placer une parole de plus, il continua sur sa lancée.

"Renesmée ... vois-tu, dans la vie, les choix que tu va faire seront importants. Certains moins que d'autres. Mais tu dois avant tout bien réfléchir et surtout penser à toi. Ce qui te rendra le plus heureuse, ou ce qui te permettra d'avancer le plus loin. Ne crois pas que tout est déjà tracé et que tu dois seulement suivre ce chemin. Tu peux décider par toi-même ..."

Je sentis mes yeux se remplir d’eau. Mon père s’inquiétait tant pour moi. Bien que je l’aie toujours su, je ne pus m’empêcher d’être touchée par ses paroles. Je le serrai de nouveau à m’en faire mal avant de soupirer à nouveau.


-Papa, lâchais-je, j’ai été élevée par les personnes les plus merveilleuse au monde. Je sais que je saurai faire mes choix, et les assumer. Je sais aussi que vous, et pas seulement maman et toi, tous les autres aussi, serez toujours là pour me soutenir et m’accompagner dans mon parcour, pour me guider et me remettre sur pied si je dérape.

Un silence confortable et plein d’amour suivit mes paroles. Mes petites joues étaient maintenant mouillées de quelques larmes.

- Je t’aime, papa…
Revenir en haut Aller en bas
Edward Cullen

avatar


Feuille de personnage
Âge du perso: 17
Relations:
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Roméo & Juliette [Edward]   Mer 18 Mar - 15:28

"Papa, j’ai été élevée par les personnes les plus merveilleuse au monde. Je sais que je saurai faire mes choix, et les assumer. Je sais aussi que vous, et pas seulement maman et toi, tous les autres aussi, serez toujours là pour me soutenir et m’accompagner dans mon parcours, pour me guider et me remettre sur pied si je dérape."
"Je t’aime, papa…"

"Moi aussi ma fille ..."


Des petites larmes perlaient du coin de ses yeux et je souris, tellement le moment était tendre. Elle comprenait que je serai toujours là pour l'aider et la guider, que sa mère aussi et toute notre famille. Elle était très entourée et protégée. Elle en avait conscience. Tant mieux.
Mais j'avais l'impression que l'on s'égarait du sujet principal, de son rêve et de Jacob. Il faudrait que j'aille le voir, lui aussi, cette histoire devenait beaucoup trop sérieuse à mon goût. Le fesait-elle exprès ? Détrompait-elle mon attention dans l'espoir que je change de sujet ? Je cherchais dans sa tête une réponse, mais la seule image qu'elle me renvoyait était encore Emmet, s'essoufflant néanmoins dans sa danse.

Mon regard devint noir. Je la posais à côté de moi.


"Jacob a déjà dû te parler d'imprégnation, n'est-ce pas ?"

Suis-je bête !! Si elle saisissait ce que j'essayai d'expliquer, c'est qu'elle comprenait. Renesmée avait dû vraiment se poser des milliers de questions sur ce terme. Elle le connaissait de Jacob, c'était certain. Il avait déjà dû lui en parler et lui expliquer en quoi cela consistait. C'est pour cela que maintenant elle rêvait de lui, sûr qu'elle finirait sa vie avec lui. Quand on ne comprend pas certains phénomènes, on est prêt à le croire sur parole. Ma douce et naïve fille, face à ce clébard immense et hargneux, ne pouvait que le croire.
Mais devant son petit visage, je me radouci, je ne devais pas être en autant en colère devant elle. Je respirai un coup, sourit et lui montra le meilleur côté de moi même. Même si intérieurement, je bouillonnait d'envie qu'elle me réponde.
Elle était effrayé.

Nous passions d'un sentiment à l'autre, je me rendait bien compte qu'elle avait du mal à me suivre. Mais les évènements n'étaient pas avec moi aujourd'hui. Jacob me donnait envie de le tuer et ma Renesmée me donnait envie de la serrer dans mes bras. J'avais dû mal à me suivre moi-même. Quelle situation !
Mais je devais me montrer fort et contrôlé. J'étais un vampire avec plus d'un siècle d'expérience. Des émotions humaines ne devaient pas me mettre autant à nu. Je décidai de rester figé dans ce sourire, le plus doux que je pouvais et de ne pas ressortir ma colère.
J'espérai qu'elle allait me pardonner mes sautes d'humeur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roméo & Juliette [Edward]   Ven 20 Mar - 0:24

J’en étais encore à savourer ce doux moment de tendresse entre père et fille lorsque le regard d’or de papa s’assombrit d’un coup. Ses brusques changements d’humeur me désarçonnaient Il me reposa précautionneusement sur mon lit. Patiemment, j’attendis qu’il me fasse part de ce qui causait sa colère.

"Jacob a déjà dû te parler d'imprégnation, n'est-ce pas ?"

Je roulai mes yeux intérieurement et poussai un léger soupire. Ne pouvait-il donc pas laisser tomber cette histoire sans importance ?


-Oui, admis-je franchement. Vaguement, mais toutefois assez pour que je comprenne qu’il sera toujours présent pour moi.

Je l’observai longuement alors que s’adoucissait son visage. Il me sourit et j’en fis autant, heureuse que son expression de haine à l’égard de mon meilleur ami s’efface, meme si je me doutais des pensées désagréables qui bouillonnaient dans sa tête. Je détestais voir ceux que j’aime en colère. Finalement, je cessai d’essayer de protéger mon esprit pour lui prouver mon honeteté.

Cette conversation menaçait de devenir encore plus embarrassante d’un moment à l’autre. Je promenai mon regard sur mes murs d’un rose éclatant et d’un noir d’ébène, tapissés de croquis de mode colorés, de posters divers et de photos de mes proches et de moments heureux. Allez deviner comment je fais pour dormir dans un tel endroit. J’arrêtai mon regard sur une image où j’étais immortalisée, toute petite, sur le dos d’un immense loup noir – Jacob. Je laissai échapper un nouveau soupire. Où était donc le temps où papa n’insinuait pas que je puisse être amoureuse de mon meilleur ami ?

-Papa… Pourquoi est-ce si important à tes yeux ?... Je veux dire, c’est seulement un rêve…

Je cherchai à nouveau ses yeux inquiets et y accrochai les miens, curieux et sincères. Mon père était tellement mystérieux… Difficile à déchifrer alors qu’il nous connaissaient tous comme sa poche.

-Et pendant qu’on y est… Qu’as-tu contre mon amitié avec Jake ? Il a toujours été respectueux avec moi, et tu le sais. Il ne me poussera pas à faire quelque chose don’t je n’ai pas envie. Et puis, tu ne dirais jamais rien si je passais tout mon temps avec quelqu’un d’autre, si j’avais eu un tel rêve – je mis l’emphase sur le mot rêve – à propos de Nahuel, par exemple, fis-je en haussant légèrement le ton.

Les petites rides avaient refait leur apparition alors que je fronçais de nouvea les sourcis. Mais j’avais besoin de savoir.


(Désolée si c'est vraiment court, mais j'ai tellement manqué d'inspiration... )
Revenir en haut Aller en bas
Edward Cullen

avatar


Feuille de personnage
Âge du perso: 17
Relations:
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Roméo & Juliette [Edward]   Dim 5 Avr - 20:16

J'écoutais ma fille, calmement, pendant qu'elle commençait à s'énerver. J'attendis qu'elle termine et laissa un blanc. Elle avait raison. Si elle avait rêvé de Nahuel ou d'un autre vampire, j'aurai réagi différemment. Il m'était dur de voir ma fille rêver d'un garçon mais moins que si c'était un loup. Je n'aimai déjà pas les loups mais alors Jacob, c'était le bouquet. Mais Renesmée n'était pas encore née quand ... quand ... j'ai fais la plus grosse bêtise du monde et j'ai laissé Jacob s'approcher de Bella. Il en avait profiter pour me voler la seule chose qui comptais à mes yeux (à cet instant). C'était surtout pour ça que j'avais beaucoup de mal avec lui. Je lui en suis reconnaissant d'avoir veiller sur Bella pendant mon absence mais je ne lui pardonnerai jamais d'avoir été bien trop proche d'elle qu'il n'était nécessaire. Même si Bella avait essayer des millions de fois de m'expliquer que l'amour que Jacob lui portait avant n'était enfaite dirigé que sur Renesmée, donc pour le moment en attente. Même cette chose compliqué n'arrive pas à m'enlever de la tête l'image de les voir ensemble. Et maintenant c'était ma fille qu'il voutait ...

"L'antipathie que j'éprouve pour Jacob est vieille et il n'est pas nécessaire que tu sache pourquoi."

Elle m'en voudra surement de ne pas lui avoir tout dit. Mais il n'était pas utile qu'elle sache tout maintenant. Viendra le moment où je lui expliquerai ce qui s'est passé avant son arrivée. L'évocation de ce souvenir douloureux était insupportable. Avoir passé toutes ses heures loin de Forks ... me demander sans cesse ce qu'elle fesait, où elle était ... Je me souviens de la douleur éprouvée à chaque instant, combien la solitude me pesais et que la folie me guettai ... C'était épouvantable ... et vieux. Je secouai la tête pour chasser tous ses souvenirs. Je regardai Renesmée.

J'attrapais une boucle de ses cheveux et l'enroula sur mon doigt. La petite ride sur son front n'avait pas disparu mais le sujet était clos. Elle était trop jeune pour comprendre.


"Mais j'ai confiance en toi."

Je lui adressai un sourire.

[pfiouuuu je sais plus quoi dire >.<]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roméo & Juliette [Edward]   Lun 6 Avr - 1:29

Mon père mit une éternité une quelconque réaction de la part de mon père. Je pouvais voir dans ses yeux qu’il réfléchissait à mes propos, mais n’avais pas de patience. Je bouillais maintenant de l’intérieur, bien que j’essayai de retenir ma colère. Je serrai les poings, tendis tous les muscles de mon corps.

"L'antipathie que j'éprouve pour Jacob est vieille et il n'est pas nécessaire que tu sache pourquoi." Fit-il finalement sur un ton mesuré.

Je restai un instant sans mot, figée de colère, de surprise et d’incompréhension. J’avais vaguement eu vent du conflit vieux de plusieurs décennies qui opposait ma famille aux Quileutes comme Jake. Mais, tout cela était censé être terminé, non ? De plus, papa s’entendait plutôt bien avec Seth.

* Je... Quoi ?... Non, tu ne peux pas… Tu dois … Raaaaah ! * rageai-je intérieurement.

Je fixai mes yeux bruns dans ceux, couleur miel, de mon père un long moment. Il me devait des expliquations. Beaaaaaucoup d’expliquations. Mais je savais qu’il ne me dirait rien avant qu’il ne juge le temps venu. Après tout, je devais prendre mon obstination de quelque part. J’étais furieuse.

Papa sembla un moment perdu dans ses pensées, puis secoua la tête comme pour chasser des propos particulièrement irritants de son esprit. Il me regarda encore un instant, et enroula autour de l’un de ses doigts fins de pianiste une longue mèche soyeuse de mes cheveux de bronze. Je soupirai finalement avec exaspération, levant les yeux au ciel et laissant mon corps se détendre.

"Mais j'ai confiance en toi." Ajouta mon père.

Il me sourit tendrement et je ne pus me retenir de faire de même. Un silence confortable rempli d’amour s’installa par la suite, silence que je brisai en formulant une question qui avait flotté dans mon esprit un peu plus tôt.

-Dis, papa, que faisiez-vous, avec oncle Jasper et Emmett avant que tu… Euh… Capte mon rêve ? m’enquis-je.

Je prêtai une oreille attentive aux alentours de la maison. Tout était silencieux; pas un bruit de pas où une parole. Étrange, habituellement, le manoir résonnait d’exclamations, de rires et d’autres bruits divers lorsqu’oncle Emmett était à la maison.

-Et où sont-ils ? C’est si… inhabituellement silencieux ici.
Revenir en haut Aller en bas
Edward Cullen

avatar


Feuille de personnage
Âge du perso: 17
Relations:
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Roméo & Juliette [Edward]   Jeu 9 Avr - 16:42

Resnesmée me demanda où étaient passés les autres membres de la famille. Tout à coup je me souvins pourquoi j'étais revenu à la maison. Jasper et Emmett devaient encore m'attendre, dehors. Tant pis, ils attendront.
Je ne savais pas si je devais lui dire ou pas. Elle avait peut-être déjà eu vent des derniers évènements qui s'étaient passés à Forks. Je ne voulais pas non plus l'effrayer si elle ne savait pas. Je cherchais dans sa tête, sans succès, si elle en avait eu connaissance. Elle pensait à tout autre chose, cherchant à comprendre où étaient les Cullen, sans se douter de rien.


"Il se passe des choses étranges en ce moment à Forks, autant te prévenir. Emmet, Jasper et moi sommes partit chasser ce matin et nous sommes tomber sur quelque chose. Je venais chercher Alice mais ... je ne l'ai pas vraiment chercher !"

Je rigolais, il est vrai que je m'étais arrêté là et que je n'avais pas chercher ma soeur. Dès que ma fille et moi étions ensemble, je n'avais d'yeux que pour elle.
Renesmée écoutait attentivement mais ne semblait pas tellement effrayée. Elle était assez grande maintenant pour comprendre que dans ce monde, il n'y a pas que des bonnes personnes.
En courant ce matin, j'avais trouver un corps inerte dans la forêt. Ce n'était pas le premier d'une longue série de meurtre déjà connu à Forks. Mais celui là était spécial. C'est pour cela que je cherchais Alice, elle état très sensible en ce moment et elle savait peut-être quelque chose d'intéressant.


"Je sais juste que Emmett et Jasper m'attendent ... Quant aux autres ... c'est un mystère pour moi aussi."

Il est vrai que ce silence ne présageait rien de bon, tellement inhabituel ...

_________________


Dernière édition par Edward Cullen le Mar 21 Avr - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roméo & Juliette [Edward]   Sam 11 Avr - 0:38

Un silence lourd de secret que je tentais en vain de déchiffrer suivit ma question, alors que mon père semblait chercher les bons mots pour m’expliquer une situation qui m’était inconnue jusqu’à lors. Tout cela semblait sérieux et un brin inquiétant, au point où je regrattais presque d’avoir posé cette question anodine; mais ma curiosité l’emporta sur la vague teintée d’angoisse résultant de l’hésitation de papa à tout me révéler.

"Il se passe des choses étranges en ce moment à Forks, autant te prévenir. Emmet, Jasper et moi sommes partit chasser ce matin et nous sommes tomber sur quelque chose. Je venais chercher Alice mais ... je ne l'ai pas vraiment chercher !"

Je rigolai doucement à la dernière phrase, puis les mots et leur sens me frappèrent : il se passait quelque chose d’anormal à Forks – encore plus anormal que la présence de loups-garous, de vampires et de demi-vampires -, quelque chose que mon père hésitait visiblement à me confier…

"Je sais juste que Emmett et Jasper m'attendent ... Quant aux autres ... c'est un mystère pour moi aussi."

Je méditai un moment ces paroles. Peut-être Alice l’avait-elle vu venir ?... Savait-elle que mon excuse pour éviter de les accompagner au centre d’achat, elle et les autres femmes de la maison, mais désirait partir seule avec elles pour leur exposer la situation loin de mes jeunes oreilles de peur de m’effrayer ? Je chassai ces pensées et me concentrai sur le moment présent, mon envie d’en savoir plus sur les événements étranges qui se produisaient dans les alentours.


- Tante Alice est partie dévaliser un autre centre d’achat avec maman, Esmé et Rosalie, confiais-je à mon père. Mais… Papa, de quels choses étranges parles-tu ? Qu’avez-vous trouvé ? Dis-le moi, papa, explique-moi s’il te plaît. Je suis assez grande pour comprendre, tu sais.

Je lui servis mon regard de chiot perdu auquel il résistait difficilement.

- Est-ce qu’il s’agit d’autres vampires ? Des vampires au régime… régulier ? Va-t-il falloir se battre ?

Une vague de troubles m’envahit. Et si ma famille était en danger ? Ou les loups ? Ou encore grand-père Charlie, qui ne pouvait se défendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Edward Cullen

avatar


Feuille de personnage
Âge du perso: 17
Relations:
Race: Vampire

MessageSujet: Re: Roméo & Juliette [Edward]   Sam 18 Avr - 12:49

Je rigolais, en levant les mains bien haut.

"Je t'emballe pas comme ça ! Nous n'aurons pas besoin de nous battre."

Je préférais en rire, pour atténuer la gravité de la chose. Mais elle était toute mignonne quand son regard devenait sérieux et qu'elle me demandait s'il fallait se battre. Je souris et réfléchis comment lui annoncer ça en évitant les détails sanglants et horribles.
Dans sa tête, son imagination battait des records.
C'est son regard intense aux petits yeux suppliants qui me fit céder. Elle me connaissait trop bien et exploitait dès qu'elle le pouvait mes moindres faiblesses.


"En ce moment à Forks, il y a des meurtres commis sur des humains. Loin d'ici ne t'inquiète pas. Et oui, nous pensons que ce sont d'autres vampires ... qui en effet ne se nourrissent pas de la même manière que nous."

Dur dur d'expliquer à une fillette de quatre ans (eh oui ! elle a quatre ans !) une situation d'une gravité énorme tout en essayant de ne pas l'effrayer !
Mais je pouvais lire dans ses pensées qu'elle comprenait parfaitement et que sa peur était infime. Elle se sentait en sécurité ici et elle savait que toute la famille ferait en sorte de se protéger mutuellement. Renesmée était perspicace et rapide d'esprit. Je souris devant ce petit bout de chou, ce petit prodige !


"Ce matin, Emmett, Jasper et moi avons trouvé un corps et je cherchais Alice pour qu'elle puisse m'aider. Peut-être qu'elle a vu qui était à l'origine de cette mort ou autre ..."

Renesmée me regardait toujours, sans rien dire, attendant une quelconque fin sans doute. Je voulais la mettre en garde aussi, elle était plus forte que n'importe quel autre enfant (je ne compte bien sur pas Jewel) et elle pouvait à peu près se défendre. Plus les cours de self-défense que lui donnait Emmett dans mon dos, elle devrait pouvoir rentrer à la maison de toute urgence si il lui arrivait quelque chose.

"Rien ne peut t'arriver, je t'assure, ici tu es en sécurité. Il n'existe malheureusement pas que des bons vampires en ce bas monde et il faut que tu sois prudente. Mais je sais que tu es une grande fille et que nous assurons ta sécurité !"

Je lui souris et passa une main sur sa joue toute douce. Je voulais la rassurer et la mettre en garde en même temps. Une situation plutôt compliquée et extrêmement difficile à réaliser.
Je rigolais.


"Et je sais même que Emmett t'apprend quelques trucs ... dans mon dos !"

Je souris. Il est vrai que j'avais interdit à Emmett de lui apprendre comment se battre, la jugeant trop jeune. Mais cette petite tête de mule avait réussit à convaincre mon frère de l'aider, malgré mes instructions. Ils étaient vraiment drôle quand ils se battaient, elle avec ses petits poings et sa force non retenue, et lui avec son doigts et toute sa concentration activée pour juste la faire tomber en douceur. C'était même hilarant ! Je ne leur en voulais pas, ils s'amusaient plus qu'autre chose.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roméo & Juliette [Edward]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roméo & Juliette [Edward]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roméo et Juliette
» La légende de Roméo et Juliette
» [Mission] Roméo et Juliette (Rachel Ravenstone & Elena Frost)
» [Manoir - Balcon] Roméo et Juliette, le remake version Esquisse.
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Twilight RPG :: Les alentours :: Habitations :: Maison des Cullen :: Chambre de Renesmée-
Sauter vers: